SQL Clé primaire



SQL > Manipulation de table > clé primaire 

La clé primaire concourt à identifier uniquement chaque ligne d’une table. Elle peut représenter une partie d’un enregistrement concret, ou être un champ artificiel (un champ qui n’a rien à voir avec l’enregistrement réel). La clé primaire peut représenter un ou plusieurs champs d’une table. Lorsque la clé primaire représente plusieurs champs, elle est appelée « clé composite ».

Il est possible de spécifier les clés primaires au moment de la création de la table (à l’aide de CREATE TABLE) ou de la modification de la structure de la table existante (par le biais de ALTER TABLE).

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples pour spécifier une clé primaire lors de la création d’une table :

MySQL:

CREATE TABLE Customer
(SID integer,
Last_Name varchar(30),
First_Name varchar(30),
PRIMARY KEY (SID));

Oracle:

CREATE TABLE Customer
(SID integer PRIMARY KEY,
Last_Name varchar(30),
First_Name varchar(30));

SQL Server:

CREATE TABLE Customer
(SID integer PRIMARY KEY,
Last_Name varchar(30),
First_Name varchar(30));

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples pour spécifier une clé primaire lors de la modification d’une table :

MySQL:

ALTER TABLE Customer ADD PRIMARY KEY (SID);

Oracle:

ALTER TABLE Customer ADD PRIMARY KEY (SID);

SQL Server:

ALTER TABLE Customer ADD PRIMARY KEY (SID);

Remarque: avant d’utiliser la commande ALTER TABLE pour ajouter une clé primaire, vous devez vous assurer que le champ est défini en tant que 'NOT NULL' ; en d’autres mots, ce champ n’accepte pas de valeur NULL.

SQL Clé étrangère >>



Copyright © 2014   1keydata.com   Tous droits réservés.


SQL CREATE TABLE
SQL CONSTRAINT
SQL Clé primaire
SQL Clé étrangère
SQL CREATE VIEW
SQL CREATE INDEX
SQL ALTER TABLE
SQL DROP TABLE
SQL TRUNCATE TABLE
SQL INSERT INTO
SQL UPDATE
SQL DELETE FROM




Plan du site