SQL CREATE TABLE



SQL > Manipulation de table > Create Table 

Les tables représentent la structure de base pour stocker des données dans une base de données. Il n’est pas possible pour le fournisseur de bases de données de connaître d’avance vos besoins en matière de stockage de données, il est donc très probable que vous ayez à créer vous-même des tables dans la base de données. De nombreux outils de bases de données permettent de créer des tables sans passer par le SQL, mais comme ces tables sont le conteneur de toutes les données, il est important d’inclure la syntaxe CREATE TABLE dans le présent didacticiel.

Avant d’arriver à la syntaxe SQL pour CREATE TABLE, il conviendrait de comprendre le contenu d’une table. Les tables se divisent en lignes et en colonnes. Chaque ligne représente une partie des données, et chaque colonne peut représenter un composant de cette partie de données. Par exemple, si nous disposons d’une table pour enregistrer les informations des clients, les colonnes peuvent alors inclure des données telles que le prénom, le nom, l’adresse, la ville, le pays, la date de naissance, et ainsi de suite. Lors de la spécification d’une table, il faut inclure les en-têtes de colonne et les types de données relatives à cette colonne particulière.

Que sont donc les types de données ? Les données se présentent généralement sous différentes formes. Elles peuvent se présenter sous forme d’un entier (tel qu’1), un nombre réel (tel que 0,55), une chaîne de caractères (telle que 'SQL'), une date/une heure (telle que '25-Jan-2000 03:22:22'), voire sous un format binaire. Lors de la spécification d’une table, il est important de définir le type de données associées à chaque colonne (c’est-à-dire que 'First Name' (Prénom) est de type char(50) - qu’il s’agit d’une chaîne de 50 caractères). Notez que les différentes bases de données relationnelles sont conçues pour recevoir différents types de données, il est donc sage de consulter au préalable les références spécifiques aux bases de données.

La syntaxe SQL de CREATE TABLE est :

CREATE TABLE "nom de table"
("colonne 1" "type de données pour la colonne 1",
"colonne 2" "type de données pour la colonne 2",
... );

Pour créer la table de clients spécifiée ci-dessus, il faut saisir :

CREATE TABLE Customer
(First_Name char(50),
Last_Name char(50),
Address char(50),
City char(50),
Country char(25),
Birth_Date datetime);

Il est aussi possible d’attribuer une valeur par défaut à chaque colonne. La valeur par défaut est utile lorsqu’aucune valeur de colonne n’a été spécifiée au moment de l’insertion des données dans la table. Pour spécifier une valeur par défaut, ajoutez "Default [value]" après la définition du type de données. Dans l’exemple ci-dessus, pour définir par défaut la colonne "Address" (Adresse) à "Unknown" (Inconnu) et City (Ville) à "Grenoble", il faut saisir :

CREATE TABLE Customer
(First_Name char(50),
Last_Name char(50),
Address char(50) default 'Unknown',
City char(50) default 'Grenoble',
Country char(25),
Birth_Date datetime);

Vous pouvez également limiter le type d’informations que doit contenir une table ou une colonne. Pour ce faire, utilisez le mot-clé CONSTRAINT, qui sera traité ultérieurement.

SQL CONSTRAINT >>



Copyright © 2014   1keydata.com   Tous droits réservés


SQL CREATE TABLE
SQL CONSTRAINT
SQL Clé primaire
SQL Clé étrangère
SQL CREATE VIEW
SQL CREATE INDEX
SQL ALTER TABLE
SQL DROP TABLE
SQL TRUNCATE TABLE
SQL INSERT INTO
SQL UPDATE
SQL DELETE FROM




Plan du site